Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

La viande peut-elle transmettre le Covid?

L’an 2020 est placé sous le signe du coronavirus – confinement ou pas. Dans ce sens, à quoi faut-il faire attention lors des grillades? Et qu’y a-t-il de rassurant? Petit tour d’horizon.

Depuis le début de l’année, un terrible virus ravage le monde et de nombreuses questions restent en suspens touchant au Covid-19. Nous avons déjà vécu un long confinement et pouvons de nouveau nous réunir à condition de respecter quelques règles, dont celle de la distance sociale (social distancing). N’empêche, l’insécurité continue de régner. On croit savoir, par exemple, que dans certaines circonstances le virus peut rester un certain temps sur diverses surfaces. Mais on n’en est pas plus sûr que ça.

Et qu’en est-il des aliments? Peut-on sans risque faire ses achats, les entreposer, puis les préparer en cuisine et les poser sur un grill, enfin les servir à ses invités?

Aucun cas n’est prouvé

Il semble bien que la réponse soit oui. Fin juin, l’Institut allemand d’évaluation des risques a publié un important document sur ce sujet après avoir enquêté pour savoir si le virus pouvait être transmis par les aliments et par des objets. La phrase déterminante est nette: «A ce jour, il n’y a aucun cas prouvant que des humains ont été infectés par le nouveau coronavirus en consommant des aliments contaminés». Toutefois avec un bémol: «Cependant, il est théoriquement concevable que des transmissions aient lieu par contact indirect avec des surfaces elles-mêmes auparavant touchées par des virus; on ne peut donc pas les exclure. Mais en fonction de la relativement faible stabilité des coronavirus dans l’environnement, ce n’est vraisemblable que durant un court laps de temps.»

Le bon côté de cette précision, c’est que le coronavirus est moins stable que d’autres virus. La durée pendant laquelle il peut rester sur une surface dépend aussi de la lumière, de l’humidité et de la température. Mais en principe les autres virus sont plus dangereux par leur transmission par les aliments. Le mauvais côté, c’est qu’on ne peut rien exclure.

Quatre règles d’hygiène à toutes fins utiles

Quoi qu’il en soit, lors des barbecues l’hygiène est primordiale. Certains grilleurs amateurs la traitent à tort par-dessous la jambe. C’est pourquoi l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires énumère quatre règles auxquelles ont devrait se tenir lors des grillades. Sur fond de Covid-19, elles sont peut-être encore plus nécessaires. Les voici.

  • Après avoir touché de la viande crue, il faut se laver les mains ou tout au moins bien les essuyer avec du papier ménage. Pareil avec les pinces à barbecue et les autres ustensiles.
  • Après avoir préparé une marinade, ne pas se lécher les doigts ni servir le reste comme sauce froide d’accompagnement. Les marinades se dégustent chaudes.
  • Bien cuire à cœur la viande. Surtout les burgers et le poulet qui ne devraient pas être servis saignants au centre, ainsi que les saucisses qui doivent être chaudes à l’intérieur.
  • Ne pas utiliser pour le repas les assiettes sur lesquelles a été posée la viande crue.

On devrait aussi faire plus attention au moment de laver la vaisselle. Le virus passerait-il aussi par les couverts? L’Institut allemand précité s’est intéressé aux lieux où il arrive de partager ses couverts avec ceux d’autres personnes, par exemple dans les cantines. Verdict: une transmission par des surfaces est possible, mais on ne connaît aucun cas de ce genre.

Au printemps, nous avons décrit à quoi pouvait ressembler un BBQlikeits2020. Depuis lors, le monde a changé. Nous sommes de nouveau à l’air libre, pouvons nous réunir avec prudence mais portons des masques. Cependant, les idées d’avant sont toujours d’actualité, des fêtes sur les balcons à la grillade par vidéo. Coronavirus ou pas, un barbecue reste un beau moment de plaisir et de convivialité. Si on s’en tient aux prescriptions actuelles de comportement de l’OFSP et à quelques règles d’hygiène.

RETOUR AU MENU

Astuces

Diese Promis mögen Chinoise
22.10.2020

Ces personnalités adorent la «chinoise»

Plein de gens ne jurent que par la fondue chinoise à Noël. C’est même devenu le plat emblématique des Suisses lors du repas festif de ce grand jour. Auquel adhèrent nombre de nos vedettes, grandes et petites.
Fondue Chinoise
22.10.2020

«Ouaaah, quelles jolies sauces!»

Que manger à Noël? La fondue chinoise, comme d’hab’ - «what else?» Voici ce qu’il faut savoir pour qu’il n’y ait pas un cheveu sur la soupe.
Paar beim Brätle
02.10.2020

Les plus beaux espaces barbecue de Suisse romande ou du Tessin

«Grill avec vue» sur le Léman ou «Odeurs de grillades» dans le Val Maggia: voici les plus chouettes endroits où faire un BBQ en Suisse romande et au Tessin.
Mutter und Tochter verpflegen sich auf eine Wanderung bei Zermatt
18.09.2020

Les provisions de bouche de randonnée idéales pour ne pas se fai

De l’eau en suffisance, un saucisson, un ballon et une pomme, c’est ce qu’il faut glisser dans son sac à dos avant de nouer les lacets de ses chaussures de marche. Des aliments basiques. Mais pourquoi pas aussi une sauce?
Junge Frau an einem Grillplatz im Engadin.
21.08.2020

Les plus beaux espaces barbecue de Suisse

Qui dira le contraire: les grillades c’est génial. A tous les âges. Et c’est encore mieux quand on peut faire un barbecue dans un bel endroit. Voici donc quelques beaux coins pour l’instant principalement de Suisse alémaniques où griller viandes, saucisses, poissons et légumes.
Grillieren auf dem Tempelhofer Feld in Berlin.
21.08.2020

Place aux barbecues citadins

Selon toute vraisemblance, nous allons finalement voyager de nouveau. Du moins faut-il l’espérer. Alors ce serait l’occasion ou jamais de faire un barbecue non plus dans le parc à côté mais au cœur d’une des grandes cités qui nous ouvriront de nouveau leurs portes. Non?