Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Le steak n’est pas indispensable

Il est évident qu’un steak convient parfaitement à la grillade. Mais plein d’autres choses aussi. Par exemple une pizza. Et même une glace !

Lorsqu’un steak Tomahawk, soit une épaisse côte de bœuf, grésille sur le gril, toute l’assistance est épatée. Quelle taille ! Quel poids ! Les steaks Tomahawk sont en effet des entrecôtes sur l’os qui pèsent facilement plus d’un kilo. L’effet d’émerveillement est garanti.

Presque tout convient aussi au gril

Mais avec un brin d’aisance et d’inventivité devant le gril, tu pourrais susciter d’autres émerveillements. Par exemple en y déposant des choses parfaitement inattendues qui, néanmoins, dégagent un fumet alléchant. Parce que, au fond, il n’y a pratiquement rien que l’on ne puisse griller : « Poisson, scampis, pizza, pâtes ou même gratin à base d’abricots séchés, tout ce qui peut être apprêté au four peut aussi l’être sur un grill », professe Claudine Nyaguy, cheffe de cuisine pour événements privés, révélée en 2013 par la chaîne TV Sat.1 Suisse et propriétaire de la société de catering Ars in Vitro AG.

Nous voici donc devant le gril en train de siroter l’apéro. Que dirais-tu par exemple d’une brochette de fromage grillé et tomate ? Ou de dattes fagotées dans du lard ? Couper le fromage en dés et les embrocher en alternant avec des tomates cerises, emballer les dattes dans des tranches de lard fixées à l’aide de cure-dents, puis déposer le tout sur le gril. Qui, ainsi, sera déjà chaud quand ce sera le tour des entrées : par exemple, des aubergines ou des courgettes farcies de fromage de chèvre et de tomates. Ou, plus traditionnel, des brochettes de crevettes à la limette pour les amateurs de poisson et fruits de mer.

Gemüse Spiess

La pizza ? Oui mais avec couvercle

A l’heure du plat de résistance, on pense toujours au filet de bœuf et compagnie. Or il y a plein d’alternatives. Car sur le gril il est facile d’apprêter aussi un hamburger végane Garden Gourmet. Et que dirais-tu d’une pizza ? Ce n’est pas une blague, mais le grill doit être pourvu d’un couvercle. Une pierre à pizza est certes un atout, mais on peut s’en dispenser. Dans un tel cas, l’idéal est que le gril soit équipé d’une plaque. Et alors, plus c’est chaud, plus c’est beau. Et bon. Car le fond devient tout croustillant, tandis que la pâte est aérée. L’idéal, c’est 350 à 400 degrés. Et il ne faut que quelques minutes pour que la pizza soit prête.

Le dessert vient de la braise aussi. A peu près tout le monde connaît les classiques guimauves. Les pommes grillées ou les pastèques aussi. Or il y a moyen de faire plus surprenant : de la fondue au chocolat, des bananes caramélisées, des pancakes ? Oui, bien sûr ! Mais question glace, l’affaire est nettement plus bizarre. Et pourtant, ça marche aussi. Bon, il y a une astuce, évidemment. Pour que la glace ne fonde pas instantanément dans la chaleur du gril, elle doit être soigneusement emballée : de blanc d’œuf monté en neige, de pâte feuilletée ou de pâte à biscuit, peu importe. En plus, la glace doit être hyper-froide lors de la préparation. Il faut donc d’abord faire les portions, puis réserver impérativement au congélateur jusqu’au dernier moment. Avant la surprise : les petits paquets sont alors déposés sur le gril sur du papier sulfurisé, de manière à être grillés indirectement. Pas plus de trois ou quatre minutes, attention ! Mais ensuite… waouh !

RETOUR AU MENU

Astuces