Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Grillades, cocktails et limonades

Santé! Peut-on concevoir des grillades conviviales sans lever son verre de vin ou de bière? Impossible. Sauf que l’été sonne aussi l’heure des boissons sans alcool. C’est l’occasion ou jamais de créer sa propre limonade.

Bière ou vin? Les deux, mon général. La réponse gag des copains en début de soirée est bien connue. Elle se pose tout particulièrement à l’heure des grillades. Plus sérieusement: les uns penchent pour la première qui colle mieux à l’image des BBQ traditionnels à l’américaine, les autres pour le second car une bonne viande ou un bon poisson mérite une bonne bouteille.

Quand il fait beau et chaud, d’autres variantes plus adaptées aux conditions climatiques surgissent. Dont les cocktails. Sans alcool, ils conviennent à ces grillades actuelles un peu particulières, en petits groupes, souvent en famille, sans tous les amis et voisins mais régulièrement avec des enfants qui n’aspirent certainement ni à la bière ni à au vin.

Le B A B A du cocktail

Quand on veut élaborer les plus délicieux cocktails, il faut deux ingrédients de base: une boisson gazeuse pour les bulles, et une autre fruitée. La première, peut n’être qu’une simple eau minérale ou alors un des nombreux sodas que nous propose le commerce, voire une tonic water, une ginger ale ou une limonade citron; pour la seconde, le choix est vaste, il va des divers thés aux jus de fruits les plus exotiques. Sur ces bases, on peut se mettre à l’œuvre et mélanger.

Suit la partie vraiment (ré)créative. Celle où les fruits entrent en jeu. Il y a ceux de saison, à portée de main. Plus les agrumes. Ils tendent à s’imposer. Enfin, on peut – on doit! – ajouter quelques arômes. Pour le fun. Par exemple des zestes de citron, des herbettes ou de la cassonnade. Une fois qu’on maîtrise ce b A BA (eau gazeuse+jus de fruit+fruit+complément), on peut aborder le vif du sujet. Et tenter des expériences.

Mais si on n’y tient pas, on trouve sur internet une myriade de recettes de cocktails. Nous avons particulièrement aimé celles de Kitchen Girls à travers laquelle nous pouvons répéter la manœuvre de base: le ginger ale fournit le pétillant, le jus d’orange le fruité, les fraises et les oranges les fruits, plus de la menthe et du sirop en touche ultime. Le nirvana!

Pitabrot

Une recette (que nous proposons par ailleurs) se montre parfaitement raccord avec ce dernier cocktails: celle du pain pita farci dans lequel on retrouve de la menthe.

La saison de la limonade et du cola

Si on veut élaborer soi-même un cocktail, pourquoi pas également une limonade. Pour commencer, prenons la recette classique de la citronnade pour laquelle il faut à la base…des citrons, mais oui, du sucre et de l’eau. Un peu de menthe (encore!) par-dessus ne gâte rien. Des recettes ne nécessitant pas de cuisson se trouvent sur Foody et Migusto. Ailleurs, on trouvera de nombreuses versions dans lesquelles le sucre est cuit dans l’eau.

Enfin, soyons fous, tentons de concocter un cola maison, l’été s’y prête à merveille. Cette boisson est tellement tendance que l’année dernière un nombre croissant de producteurs ont lancé leur propre cola, au grand dam des géants Coca et Pepsi. Internet regorge de recettes plus ou moins faciles. Mais qui ne risque rien n’a rien.

Coup double avec le sirop de cola (ou le coca): certains solides adeptes des grillades ont pris l’habitude d’en verser une rasade dans leur sauce BBQ. Il paraît que ça lui donne un petit pep supplémentaire. Ça peut sembler un peu déplacé, voire exotique, mais rappelons que cette boisson planétaire est née à Atlanta, Géorgie, donc un état du sud des Etats-Unis où règnent forcément les barbecues. Et que dans sa composition entre la noix de cola originaire, elle, du Nigéria, d’où sont arrivés nombre d’esclaves et leurs descendants. Donc grillades et cola sont faits pour s’entendre, imprégnés qu’ils sont d’influences africano-sudistes, mention soulfood.

RETOUR AU MENU

Astuces